Test de la nouvelle Nvidia Geforce RTX 3080

La nouvelle Nvidia GeForce RTX 3080 fait enfin suite à la gamme controversée de Nvidia, apportant des performances nettement améliorées, mais sans augmenter le prix. 

Lorsque les RTX 2080 et RTX 2080 Ti ont été lancés, Nvidia a courtisé un tas de controverses en introduisant ces cartes à des prix plus élevés, passant de 699 à 1199 $ dans le cas de la GTX 1080 Ti à la RTX 2080 Ti. Cela a conduit beaucoup à penser que la même chose se produirait cette fois-ci. 

A la place de cela, nous obtenons avec la nouvelle Nvidia GeForce RTX 3080 une augmentation massive de 50 à 80% des performances par rapport à la RTX 2080 au même prix, sans parler d’une augmentation de 20 à 30% par rapport au RTX 2080 Ti, qui s’est vendu à presque le double du prix.

Prix et achat de la nouvelle RTX 3080

La RTX 3080 est entrée sur le marché le 17 septembre, à partir de 699 $ pour l’édition Founders. Cependant, comme pour tout lancement majeur de cartes graphiques, il y aura des dizaines de cartes graphiques différentes de sociétés telles que MSI, AsusZotac et plus.

Certaines de ces conceptions de cartes graphiques peuvent connaître de fortes augmentations de prix par rapport à cette édition Founders, en raison de choses telles que des solutions de refroidissement plus puissante ou des Overclock réglées en usine. Mais chaque RTX 3080 devrait plus ou moins se situer dans la catégorie des performances au moment du lancement de celui de Nvidia.

Nvidia Geforce RTX

Caractéristiques de la nouvelle Nvidia Geforce RTX 3080

La nouvelle Nvidia GeForce RTX 3080 est basé sur la nouvelle architecture graphique Nvidia Ampere, qui permet d’énormes améliorations aux performances brutes et à consommation énergétique. Le fait que Nvidia ait tellement augmenté le budget de puissance par rapport au RTX 2080 tout en augmentant l’efficacité signifie que le profil de performance global est bien supérieur à ce que n’importe quelle carte graphique Nvidia était capable de faire. 

Il y a eu des améliorations aux cœurs RT et Tensor, nous en sommes respectivement à la deuxième et à la troisième génération, mais la plus grande amélioration a peut-être été apportée au moteur de rastérisation. 

Grâce à une optimisation, Nvidia a pu doubler la quantité de cœurs CUDA sur chaque Streaming Multiprocessor (SM) en rendant les deux chemins de données sur chaque SM capables de gérer les charges de travail du Floating Point 32 (FP32), une grande amélioration par rapport à Turing, où le chemin de données était entièrement dédié aux charges de travail. Cela double le débit brut du cœur FP32, bien que cela ne se traduise pas directement par le double de la fréquence d’images dans vos jeux PC préférés. Enfin, pas pour beaucoup d’entre eux.

Bien que la nouvelle Nvidia GeForce RTX 3080 ne compte que 46% de SM de plus que le RTX 2080, il fait plus que doubler le nombre de cœurs CUDA, de 2944 à 8704. Cela se traduit par près de trois fois le débit théorique du FP32, passant d’environ 10 TFLOP à 29,7 TFLOP, un saut générationnel absolument massif. 

Nouvelle Nvidia Geforce RTX 3080

Si vous associez l’augmentation des cœurs CUDA, avec une augmentation massive du cache, des unités de texture et de la bande passante mémoire, grâce au passage à une mémoire GDDR6X plus rapide, les performances de jeu obtiennent l’un des plus grands sauts générationnels depuis des années, même si il est un peu en décalage de cet objectif de «performance 2x» que certains espéraient certainement.

Les cœurs Nvidia RT sont également de retour, c’est pourquoi Nvidia porte le nom RTX après tout et ils voient également des améliorations massives. Les cartes graphiques Nvidia Ampere, y compris la RTX 3080, incluent des cœurs RT de deuxième génération, qui fonctionneront de la même manière que les cœurs RT de première génération, mais seront deux fois plus efficaces.

Lors du Ray-Tracing, le SM projetera un rayon lumineux dans une scène, et le noyau RT prendra le relais à partir de là, où il effectuera tous les calculs nécessaires pour savoir où ce rayon lumineux rebondit et rapportera cette information. Ca signifie que le SM est laissé seul pour rendre le reste de la scène. Mais nous n’en sommes toujours pas à un point où l’activation du Ray-Tracing n’a aucun impact sur les performances. 

Les cœurs sont également deux fois plus puissants cette fois-ci, ce qui a conduit Nvidia à n’en inclure que 4 dans chaque SM au lieu des 8 que vous trouveriez dans un SM de Turing. En plus du fait qu’il y a maintenant plus de SM en général, les performances du DLSS sont également améliorées. 

Les performances de la cartes graphiques

Nous nous attendions déjà à ce que la RTX 3080 soit une carte graphique rapide, mais l’appeler « rapide » est un peu un euphémisme. Depuis le moment où nous avons ouvert la boîte, il a été dans notre machine personnelle, exécutant tout de Final Fantasy XIV à Control , ne sortant de notre plate-forme personnelle que pour être branché sur notre banc de test pour une analyse comparative réelle. 

Avant le 3080, nous avions une Nvidia GeForce RTX 2080 Ti dans cette machine, et la différence était immédiatement apparente avant même de commencer à mesurer les performances. 
Par exemple, l’un des jeux auxquels nous jouons le plus est Final Fantasy XIV et Ghost of Tsushima, c’est un problème et dans ces jeux, il y a eu des moments où la RTX 2080 Ti chutait en dessous de 60 fps à 4K. Cela ne se produit plus avec la nouvelle Nvidia Geforce RTX 3080. En fait, le jeu tourne généralement entre 75 et 100 fps en 4K avec des paramètres graphiques maximum, où le RTX 2080 Ti se refroidit généralement autour de 60 fps, un énorme bond en termes de performances à environ la moitié du prix. 

Cette histoire ne cessait de se répéter, quel que soit le jeu auquel nous jouions. Metro Exodus a atteint son maximum avec le Ray Tracing et le DLSS. Les fps sont verrouillés 60 en 4K. Même Final Fantasy XV avec tous les effets graphiques optionnels étranges se situe à 60 fps en 4K. 

RTX 3080

Bien que les thermiques de nos benchmarks ne soient pas trop excitants, vous devez garder à l’esprit que ceux-ci ont été enregistrés sur un banc d’essai en plein air. Dans notre tour fermée, avec deux ventilateurs de 240 mm servant d’admission, les températures ont culminé autour de 60 ° C. Bien plus fraîches que les températures moyennes de 80 ° C, que nous verrions généralement avec la RTX 2080 Ti Founders Edition. 

En regardant les résultats de référence réels, il est clair que la nouvelle Nvidia GeForce RTX 3080 est dans une classe à part, debout tête et épaules au-dessus même de la RTX 2080 Ti. Dès le départ dans 3DMark Time Spy Extreme, le RTX 3080 est 63% plus rapide que le RTX 2080 et 26% plus rapide que le 2080 Ti, un bond de génération massif si l’on considère que le RTX 2080 n’était que 40% plus rapide que le GTX 1080.